Forum Amélie Nothomb
<iframe scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" src="http://www.deezer.com/fr/plugins/player?autoplay=true&playlist=true&width=700&height=240&cover=true&type=playlist&id=298541121&title=&app_id=undefined" width="700" height="240"></iframe>



Bienvenue sur le Forum Amélie Nothomb!

Pour accéder aux différentes rubriques, vous devez vous inscrire en cliquant ci-dessous sur "S'ENREGISTRER". Ceci vous permettra de rejoindre notre communauté pour discuter des différents livres d'Amélie Nothomb, partager des vidéos et des articles, ou encore discuter de l'actualité et de nos goûts culturels!
>>> Deux forums sont en accès libre sans inscription nécessaire pour les consulter: "Réflexions" et "Culture". Visitez-les si vous souhaitez découvrir le forum! >>>

Si vous êtes déjà membre du Forum Amélie Nothomb, connectez-vous en cliquant sur "CONNEXION".
Si vous avez perdu votre mot de passe ou votre nom d'utilisateur, cliquez en haut de la page d'accueil sur "CONTACTER L'ADMINISTRATEUR".
Si vous souhaitez seulement visionner la page d'accueil du forum, cliquez sur "NE PLUS AFFICHER".

A très bientôt!

L'équipe d'administration du Forum Amélie Nothomb.



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le rite initiatique chez Amélie Nothomb

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
orlane

avatar

Inscription : 25/04/2007
Messages : 751

Féminin


MessageSujet: Le rite initiatique chez Amélie Nothomb   Jeu 15 Nov 2007 - 16:21

Cette auteur, gorgée de symbolique, nous fait entrer par la porte obscure dans son monde de lumière.
Prétextat Tach, dans sa pièce sombre et sans odeur, initie la jeune Nina à la lumière et au secret. En échange, il lui promet le succès et la célébrité.
Remake très original et très actuel des romans de Bernanos où le Diable, personnage à la fois fascinant et repoussant, vient tenter l'honnête abbé qui résiste du mieux qu'il peut dans l'ascèse.
Encore une strate nothombienne, après le sexe, le meurtre, la passion, la religion, l'ésotérisme : cette Nothomb m'étonnera toujours !! Quel génie mon Dieu !
Revenir en haut Aller en bas
sigh

avatar

Inscription : 30/09/2005
Messages : 358


MessageSujet: Re: Le rite initiatique chez Amélie Nothomb   Jeu 15 Nov 2007 - 18:33

Citation:
-Vous voulez dire que symboliquement...
-Attention! Ne jamais prononcer le mot "symbole" devant moi , sauf s'il est question de chimie ...
Fin de citation.
Revenir en haut Aller en bas
pannonique

avatar

Inscription : 01/06/2006
Messages : 615

Age : 32 Féminin

Localisation : Strasbourg
Emploi : étudiante en lettres modernes

MessageSujet: Re: Le rite initiatique chez Amélie Nothomb   Jeu 15 Nov 2007 - 19:10

Là je suis d'accord avec Claire. Pour répondre à Sigh qui je suppose apporte un contre argument, il est très facile en tant qu'écrivain de penser une thèse et de l'écrire en antithèse, c'est un procédé rhétorique comme un autre.
Revenir en haut Aller en bas
sigh

avatar

Inscription : 30/09/2005
Messages : 358


MessageSujet: Re: Le rite initiatique chez Amélie Nothomb   Ven 16 Nov 2007 - 7:36

Pour répondre à Pannonique avec qui je suis globalement d’accord , rien ne permet d’affirmer que les propos de Prétextat Tach traduisent la pensée d’Amélie Nothomb. Cependant , ça ne me paraît pas invraisemblable.
Fin de la parenthèse. Retour au 8,42ème degré de lecture de Claire Boitel.
Revenir en haut Aller en bas
pannonique

avatar

Inscription : 01/06/2006
Messages : 615

Age : 32 Féminin

Localisation : Strasbourg
Emploi : étudiante en lettres modernes

MessageSujet: Re: Le rite initiatique chez Amélie Nothomb   Ven 16 Nov 2007 - 10:39

Mais si bien sûr, Amélie a dit elle-même que Pretextat c'était elle. Donc tu n'as pas tort. Mais c'est tellement facile de jouer avec les certitudes du lecteur, je te donne un exemple, à la renaissance, Du Bellay disait qu'il ne voulait certainement pas plagier les auteurs, mais il ne faisait que cela! Et c'est ça qui est drôle, c'est de voir les thèses qu'affirment les auteurs, et de ce rendre compte qu'ils font le contraire Happy
Revenir en haut Aller en bas
orlane

avatar

Inscription : 25/04/2007
Messages : 751

Féminin


MessageSujet: Re: Le rite initiatique chez Amélie Nothomb   Ven 16 Nov 2007 - 13:56

sigh a écrit:
Pour répondre à Pannonique avec qui je suis globalement d’accord , rien ne permet d’affirmer que les propos de Prétextat Tach traduisent la pensée d’Amélie Nothomb. Cependant , ça ne me paraît pas invraisemblable.
Fin de la parenthèse. Retour au 8,42ème degré de lecture de Claire Boitel.

Non, tout simplement à 0°, température du Frigo.
Revenir en haut Aller en bas
orlane

avatar

Inscription : 25/04/2007
Messages : 751

Féminin


MessageSujet: Re: Le rite initiatique chez Amélie Nothomb   Sam 17 Nov 2007 - 17:02

sigh a écrit:
Citation:
-Vous voulez dire que symboliquement...
-Attention! Ne jamais prononcer le mot "symbole" devant moi , sauf s'il est question de chimie ...
Fin de citation.

Vous avez dit symbole ? Sein Bol.
Revenir en haut Aller en bas
sigh

avatar

Inscription : 30/09/2005
Messages : 358


MessageSujet: Re: Le rite initiatique chez Amélie Nothomb   Sam 17 Nov 2007 - 19:32

claire boitel a écrit:

Remake très original ...

Laugh elle est bien bonne !
Revenir en haut Aller en bas
orlane

avatar

Inscription : 25/04/2007
Messages : 751

Féminin


MessageSujet: Re: Le rite initiatique chez Amélie Nothomb   Dim 18 Nov 2007 - 12:22

sigh a écrit:
claire boitel a écrit:

Remake très original ...

Laugh elle est bien bonne !

Cher ami,
depuis l'aube des temps, nous ne faisons qu'avancer de remakes en remakes, notre cerveau n'ayant quasiment pas évolué depuis l'homme de Cromagnon. Nous sommes donc condamnés à d'éternelles variations. Le talent de l'écrivain ou de l'artiste étant de se démarquer au maximum des variations communes ou de base, de façon à faire s'écrier par le lecteur ou le spectateur : "Ah ! cette lecture, ce tableau m'apportent quelque chose que je n'avais pas encore perçu du monde." Même si ce quelque chose demeure aussi un leurre dans la mesure où ce n'est effectivement qu'une variation plus géniale que les autres mais tout de même une variation, et non un départ à partir de rien (ce qui serait alors une vraie création comme celle mise en scène dans la Genèse par exemple).
Salut!
Revenir en haut Aller en bas
nausicaa

avatar

Inscription : 01/09/2005
Messages : 715

Age : 37 Féminin

Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Le rite initiatique chez Amélie Nothomb   Sam 8 Déc 2007 - 2:28

claire boitel a écrit:
Cette auteur, gorgée de symbolique, nous fait entrer par la porte obscure dans son monde de lumière.
Prétextat Tach, dans sa pièce sombre et sans odeur, initie la jeune Nina à la lumière et au secret. En échange, il lui promet le succès et la célébrité.

Claire, j'ai plein de questions à te poser sur ton analyse !

Il l'initie "à la lumière" ? Quelle lumière ?

A la manière dont tu en parles ("en échange..."),on dirait que, pour toi, cette initiation revient presque à vendre son âme au diable. Est-ce bien comme ça que tu vois les choses ?

Est-ce que tu vois un rite initiatique dans d'autres romans que Hygiène de l'assassin?
Revenir en haut Aller en bas
orlane

avatar

Inscription : 25/04/2007
Messages : 751

Féminin


MessageSujet: Re: Le rite initiatique chez Amélie Nothomb   Sam 8 Déc 2007 - 14:59

Cette idée de "troc", on la retrouve dans Mercure :
Hazel fait du troc avec Omar Longcours.
Dans Les Combustibles aussi: Marina et le Professeur.
Il y a me semble-t-il un échange de savoir dans ces trois cas :
le plus vieux lègue, diffuse, infuse, innocule son savoir dans la plus jeune ;
en échange, eh bien, je ne sais pas.
Si l'on s'en tient à la version littérale, il y a don de chair (à défaut d'organes).
Apparemment, l'équilibre est respecté, les deux plateaux de la balance sont à égalité de poids.
En effet, quoi de plus important que le savoir, la connaissance ?
Surtout que la connaissance est cruciale pour Nothomb, elle s'y répand dans Ni d'Eve ni d'Adam (le jardin sur l'île de Sado = le paradis d'Adam et Eve ; les kakis remplacent les pommes, c'est-à-dire les fruits de la connaissance). Etc. mille fois.

Sincèrement, ce genre d'analyse est ultrasimple à faire et on n'en a jamais fini avec Nothomb : c'est une mine d'or pour les analystes. Avis à ceux qui cherchent un sujet de master ou de thèse. Travailler agréablement et facilement, avec Nothomb, c'est possible.
Revenir en haut Aller en bas
pannonique

avatar

Inscription : 01/06/2006
Messages : 615

Age : 32 Féminin

Localisation : Strasbourg
Emploi : étudiante en lettres modernes

MessageSujet: Re: Le rite initiatique chez Amélie Nothomb   Sam 8 Déc 2007 - 15:48

non bien au contraire, je voulais faire mon mémoire de master sur elle, et on me l'a fortement déconseillé, y compris elle-même d'ailleurs
Revenir en haut Aller en bas
nausicaa

avatar

Inscription : 01/09/2005
Messages : 715

Age : 37 Féminin

Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Le rite initiatique chez Amélie Nothomb   Sam 8 Déc 2007 - 16:41

Je confirme que ce n'est pas aussi facile que tu sembles le croire, Claire. Bien sûr, l'analyse peut être très productive, d'autant qu'il y a encore peu d'études faites sur le sujet.
J'ai fait mon mémoire sur Amélie Nothomb et je peux dire qu'elle pâtissait d'un gros préjugé défavorable chez beaucoup de profs, parce que son oeuvre se vend bien (eh oui) et aussi parce qu'elle est encore en pleine phase productive, ce qui signifie qu'on ne peut pas encore travailler sur une oeuvre close et finie. Avant de pouvoir passer à l'analyse, tu dois d'abord passer du temps à justifier ton choix.
Mon mémoire a finalement été bien accueilli, j'ai reçu une très bonne mention, mais je sens encore maintenant qu'il est préférable que je ne mette pas trop en exergue le sujet sur lequel j'ai travaillé à ce moment-là, parce que je rencontre souvent l'ironie du milieu universitaire.
Revenir en haut Aller en bas
orlane

avatar

Inscription : 25/04/2007
Messages : 751

Féminin


MessageSujet: Re: Le rite initiatique chez Amélie Nothomb   Sam 8 Déc 2007 - 17:06

Je n'en crois pas mes oreilles ! Pourtant, Nothomb est étudiée dans les lycées et dans les collèges, pourquoi pas à l'université ? Pauvre Nothomb, s'il faut qu'elle attende d'être morte pour être étudiée...
Revenir en haut Aller en bas
pannonique

avatar

Inscription : 01/06/2006
Messages : 615

Age : 32 Féminin

Localisation : Strasbourg
Emploi : étudiante en lettres modernes

MessageSujet: Re: Le rite initiatique chez Amélie Nothomb   Sam 8 Déc 2007 - 18:22

effectivement, Amélie m'a dit que je me heurterais à de grosses difficultés si je la choisissais car les profs la jugent mal, tu as raison nausicaa.
Revenir en haut Aller en bas
orlane

avatar

Inscription : 25/04/2007
Messages : 751

Féminin


MessageSujet: Re: Le rite initiatique chez Amélie Nothomb   Sam 8 Déc 2007 - 18:42

pannonique a écrit:
effectivement, Amélie m'a dit que je me heurterais à de grosses difficultés si je la choisissais car les profs la jugent mal, tu as raison nausicaa.

Si c'est vrai, la France encore une fois fait preuve de son étroitesse d'esprit. Comme pour le cinéma : il faut voir ce qu'on nous sort en France comme navet sur navet. Le pire, c'est qu'il y ait des spectateurs. Ca me fait vomir.
Revenir en haut Aller en bas
nausicaa

avatar

Inscription : 01/09/2005
Messages : 715

Age : 37 Féminin

Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Le rite initiatique chez Amélie Nothomb   Lun 10 Déc 2007 - 21:23

c'est effectivement un peu problématique d'interdire (ou du moins de déconseiller fortement) l'étude d'un auteur sous prétexte que ses textes ne seraient pas bons. Pour plusieurs raisons.
D'abord parce que souvent, les profs qui jugent AN ainsi ne l'ont pas lue, ou très peu ou dans l'optique d'y trouver toute la nullité qu'il lui présuppose - selon l'idée qu'un écrivain qui plait au grand nombre est forcément facile, complaisant, donc suspect.
Ensuite parce que des études sur des auteurs réputés "mineurs" ou "mauvais" sont parfois parfaitement acceptées, à condition qu'elles portent sur des siècles antérieurs : il y a toujours un a priori sur la littérature d'aujourd'hui (idée qu'on ne peut pas encore bien juger de la valeur d'une oeuvre trop récente, ou encore qu'un travail sur un auteur qui publie encore sera forcément caduc).
Et enfin, l'attitude de ces profs témoigne d'un préjugé selon lequel une étude sur un auteur mal jugé ne sera pas intéressante. Or on peut mener une étude, une analyse pertinentes sur à peu près n'importe quel texte, pourvu qu'on s'y prenne bien. Même un livre de la collection Harlequint pourrait donner lieu à une analyse pertinente et éclairante. Refuser les travaux sur AN, c'est aussi empêcher que quelques étudiants passionnés puissent montrer qu'elle n'est pas aussi méprisable que plusieurs professeurs le pensent.

Je crois qu'Amélie est étudiée avec beaucoup moins de complexes et d'a priori chez les Anglo-saxons. Il faut dire que chez eux, vendre beaucoup de livres n'est pas un objet de honte.
Revenir en haut Aller en bas
sigh

avatar

Inscription : 30/09/2005
Messages : 358


MessageSujet: Re: Le rite initiatique chez Amélie Nothomb   Mar 11 Déc 2007 - 0:40

nausicaa a écrit:
il y a toujours un a priori sur la littérature d'aujourd'hui (idée qu'on ne peut pas encore bien juger de la valeur d'une oeuvre trop récente, ou encore qu'un travail sur un auteur qui publie encore sera forcément caduc).

A mon avis , la réticence à disserter sur les écrivains vivants tient au fait qu’ils sont à même de contredire ou de démolir n’importe quelle thèse les concernant , et ce en quelques mots.
Du coup , il est plus prudent d’interpréter les textes d’écrivains morts , qui pourrissent ( les écrivains ) sagement dans leur tombe , et sur lesquels ( les textes ) on peut gloser à l’envi , sans crainte d’être contredit.
Revenir en haut Aller en bas
Madame Musquin
Administratrice
Administratrice
avatar

Inscription : 28/08/2005
Messages : 3994

Age : 30 Féminin

Localisation : Rennes/Paris
Emploi : Prof de français
Lectures actuelles : Mémoire de fille, A Ernaux

MessageSujet: Re: Le rite initiatique chez Amélie Nothomb   Mar 11 Déc 2007 - 10:34

Pourtant les textes de Modiano, Quignard ou Annie Ernaux font l'objet de master, voire de thèses, et sont abondamment commentés...et les auteurs sont encore bien vivants. A mon avis, la différence tient au fait qu'il y a des écrivains pour lesquels il y a "matière" à commenter...et au risque de me faire lyncher, je dirai que ce n'est pas vraiment le cas avec Amélie Nothomb.

_________________
Mais tu peux pas sur un VSP à display rack, brancher un truc de 120 watts. Mais c'est glucose !
Revenir en haut Aller en bas
nausicaa

avatar

Inscription : 01/09/2005
Messages : 715

Age : 37 Féminin

Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Le rite initiatique chez Amélie Nothomb   Mar 11 Déc 2007 - 12:32

C'est sûr que tous les écrivains vivants ne sont pas considérés de la même façon, même si le travail sur ces écrivains reste souvent prudent : on les invite à des colloques pour être sûr de ne pas faire dire n'importe quoi à leur texte, on revient beaucoup plus à l' "intention de l'auteur" que pour des écrivains morts depuis longtemps.
Maintenant, dire qu'il n'y aurait pas matière à commenter chez Amélie Nothomb, je pense que c'est accréditer une théorie qui est effectivement bien ancrée dans beaucoup d'universités, mais qui est contestée par les faits mêmes. On trouve en effet déjà trois livres entiers d'analyse universitaire de l'oeuvre d'Amélie Nothomb (Authorship and Identity, le livre de L. Amanieux et celui de Michel David). Certaines thèses sont quand même en cours, celle de L. Amanieux a été soutenue (je crois) : il y a donc des choses pertinentes à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Madame Musquin
Administratrice
Administratrice
avatar

Inscription : 28/08/2005
Messages : 3994

Age : 30 Féminin

Localisation : Rennes/Paris
Emploi : Prof de français
Lectures actuelles : Mémoire de fille, A Ernaux

MessageSujet: Re: Le rite initiatique chez Amélie Nothomb   Mar 11 Déc 2007 - 20:17

Perso, je trouve que le bouquin d'Amanieux est très verbeux mais il n'en ressort pas grand chose...Après, peut-être que je n'ai pas réussi à tout comprendre, je le reconnais tout à fait, mais il n'est pas facile d'accès...
Quant à celui de Michel David, Amélie elle-même n'y a rien compris :p; je suis d'accord, ça n'est pas la question, ces bouquins existent bel et bien, mais je trouve que justement, ils veulent absolument produire des théories foireuses vis-à-vis de quelque chose qui n'est pas analysable de cette façon...

_________________
Mais tu peux pas sur un VSP à display rack, brancher un truc de 120 watts. Mais c'est glucose !
Revenir en haut Aller en bas
nausicaa

avatar

Inscription : 01/09/2005
Messages : 715

Age : 37 Féminin

Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Le rite initiatique chez Amélie Nothomb   Mer 12 Déc 2007 - 17:46

Je trouve qu'il serait dommage de conclure du "ratage" (relatif) de ces bouquins qu'il n'est pas possible de tirer une analyse valable et digne d'intérêt des romans d'AN.

En fait, il y a un vrai problème avec ces analyses. Généralement, les ouvrages d'études sur des oeuvres littéraires sont lus par les "spécialistes" des auteurs étudiés, bref par un public d'universitaires lisant dans une optique de recherche et d'études.
Avec AN, les rares bouquins d'analyse qui sont sortis ont été plus lus par les "fans" de Nothomb (c'est-à-dire les lecteurs qui aiment son oeuvre au point de s'intéresser à ce qui se dit autour d'elle, mais qui la lisent plus dans un but de loisir que d'étude) que par des chercheurs. Ce qui explique à mon avis en partie que ces livres aient été mal reçus : quand on lit Nothomb pour le plaisir, on ne se retrouve pas nécessairement dans les analyses plus ou moins savantes de ses livres - et on les déteste même un peu, parce qu'elles brisent la magie du texte en voulant tout expliquer.
Mais le problème vient aussi de ces études elles-mêmes. Je pense en particulier au livre de L. Amanieux. Edité chez Albin Michel (donc l'éditeur d'AN), il est visiblement destiné à tous ceux que le phénomène Nothomb fascine. Dans le même temps, le propos du livre se base sur une thèse universitaire et oscille toujours entre les deux pôles. Donc on arrive au final avec un objet hybride, entre les références savantes rarement exploitées en profondeur et la biographie de Nothomb avec détails anecdotiques (cf. les interview et les photos) que l'étude savante paraît en quelque sorte parasiter. Du coup, ni les lecteurs plus intéressés par le côté "détente et plaisir" ni ceux qui se sentent plus concernés par l'analyse ne sortent pleinement satisfaits du livre d'Amanieux, qui a pourtant l'immense mérite d'exister et de peut-être ouvrir la voie.


Dernière édition par le Mer 12 Déc 2007 - 18:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pannonique

avatar

Inscription : 01/06/2006
Messages : 615

Age : 32 Féminin

Localisation : Strasbourg
Emploi : étudiante en lettres modernes

MessageSujet: Re: Le rite initiatique chez Amélie Nothomb   Mer 12 Déc 2007 - 17:51

je trouve ton analyse très juste et très pertinente! Bravooo!
Revenir en haut Aller en bas
orlane

avatar

Inscription : 25/04/2007
Messages : 751

Féminin


MessageSujet: Re: Le rite initiatique chez Amélie Nothomb   Jeu 13 Déc 2007 - 17:45

Je trouve qu'il y aurait tout intérêt à écrire au maximum sur l'oeuvre d'Amélie Nothomb car celle-ci se prête justement à toutes sortes d'analyse et est une oeuvre ouverte. (C'est peut-être cette ouverture qui gêne certains profs de fac qui sont, eux, fermés, prisonniers de systèmes.)
Revenir en haut Aller en bas
nausicaa

avatar

Inscription : 01/09/2005
Messages : 715

Age : 37 Féminin

Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Le rite initiatique chez Amélie Nothomb   Jeu 13 Déc 2007 - 18:30

claire boitel a écrit:
Je trouve qu'il y aurait tout intérêt à écrire au maximum sur l'oeuvre d'Amélie Nothomb car celle-ci se prête justement à toutes sortes d'analyse et est une oeuvre ouverte. (C'est peut-être cette ouverture qui gêne certains profs de fac qui sont, eux, fermés, prisonniers de systèmes.)

Dans l'absolu, tu as raison, mais tu ne peux pas demander à des étudiants de risquer leur réussite et leur avenir en choisissant un sujet qui a toutes les chances de leur valoir de sérieux désagréments.

Quant au fait que l'oeuvre d'AN soit une oeuvre ouverte, il ne faut pas non plus tomber dans les excès. Ce n'est pas pour cette ouverture de l'oeuvre que les profs ne sont pas de grands partisans d'AN. Elle est loin d'être le seul auteur dont les textes se prêtent à de multiples lectures. La plupart des auteurs étudiés à l'unif font d'ailleurs partie de cette catégorie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le rite initiatique chez Amélie Nothomb   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le rite initiatique chez Amélie Nothomb
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Rite de passage
» Gastro-entérite
» Rite de passage ? Allez !!
» [INFO] HD2 pas cher en renouvellement chez Orange
» ACHAT CHEZ HLJ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Amélie Nothomb :: Amélie Nothomb | Ecrits :: Réflexions-
Sauter vers: