Forum Amélie Nothomb
<iframe scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" src="http://www.deezer.com/fr/plugins/player?autoplay=true&playlist=true&width=700&height=240&cover=true&type=playlist&id=298541121&title=&app_id=undefined" width="700" height="240"></iframe>



Bienvenue sur le Forum Amélie Nothomb!

Pour accéder aux différentes rubriques, vous devez vous inscrire en cliquant ci-dessous sur "S'ENREGISTRER". Ceci vous permettra de rejoindre notre communauté pour discuter des différents livres d'Amélie Nothomb, partager des vidéos et des articles, ou encore discuter de l'actualité et de nos goûts culturels!
>>> Deux forums sont en accès libre sans inscription nécessaire pour les consulter: "Réflexions" et "Culture". Visitez-les si vous souhaitez découvrir le forum! >>>

Si vous êtes déjà membre du Forum Amélie Nothomb, connectez-vous en cliquant sur "CONNEXION".
Si vous avez perdu votre mot de passe ou votre nom d'utilisateur, cliquez en haut de la page d'accueil sur "CONTACTER L'ADMINISTRATEUR".
Si vous souhaitez seulement visionner la page d'accueil du forum, cliquez sur "NE PLUS AFFICHER".

A très bientôt!

L'équipe d'administration du Forum Amélie Nothomb.



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Litt.] L'insoutenable légèreté de l'être de Milan Kundera

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
orlane

avatar

Inscription : 25/04/2007
Messages : 751

Féminin


MessageSujet: [Litt.] L'insoutenable légèreté de l'être de Milan Kundera   Ven 27 Avr 2007 - 9:46

Un roman sous-tendu par des réflexions multiples (amour et sexualité, libéralisme et communisme, liberté, etc. ) qui vous restent dans la tête les semaines, les mois et les années qui suivent, ce qui n'est pas le cas de tous les livres...
Commencer directement par le chapitre 3 (les deux premiers chapitres sont plutôt à lire à la fin à mon avis, car on n'est pas dans le corps de l'histoire).
Il s'agit de la version 1984, revue par l'auteur avec en couverture un Picasso.
Cette traduction du tchèque est bonne dans la mesure où l'on oublie que c'est une traduction.
Revenir en haut Aller en bas
Madame Musquin
Administratrice
Administratrice
avatar

Inscription : 28/08/2005
Messages : 3994

Age : 29 Féminin

Localisation : Rennes/Paris
Emploi : Prof de français
Lectures actuelles : Mémoire de fille, A Ernaux

MessageSujet: Re: [Litt.] L'insoutenable légèreté de l'être de Milan Kundera   Ven 27 Avr 2007 - 18:12

J'avais commencé un roman de Kundera mais je ne me rappelle plus son titre...en tout cas ça ne m'avait pas plu Bouarf
Et sinon j'ai lu quelques passages de son Art du roman, qui m'a en revanche nettement plus intéressée Happy
(hé oui, les traductions peuvent parfois dénaturer le texte, mais à moins de lire le thèque couramment, je ne vois pas d'autres solutions...)

_________________
Mais tu peux pas sur un VSP à display rack, brancher un truc de 120 watts. Mais c'est glucose !
Revenir en haut Aller en bas
orlane

avatar

Inscription : 25/04/2007
Messages : 751

Féminin


MessageSujet: Re: [Litt.] L'insoutenable légèreté de l'être de Milan Kundera   Ven 27 Avr 2007 - 18:43

sincèrement, moi qui n'ai pas pu par exemple aller au-delà de quelques pages de La Condition humaine de Malraux, c'est pour dire, je me suis laissé avaler par ce roman, car c'est un vrai roman, une vraie histoire et pas un truc chiant comme tu as l'air de le penser... simplement, il faut commencer directement au chap. 3, à savoir trois ou quatre pages après le début.
Revenir en haut Aller en bas
Madame Musquin
Administratrice
Administratrice
avatar

Inscription : 28/08/2005
Messages : 3994

Age : 29 Féminin

Localisation : Rennes/Paris
Emploi : Prof de français
Lectures actuelles : Mémoire de fille, A Ernaux

MessageSujet: Re: [Litt.] L'insoutenable légèreté de l'être de Milan Kundera   Sam 28 Avr 2007 - 9:58

Ah mais peut-être que celui-ci est bien, je ne l'ai pas lu!
Si je le trouve, je te dirai ce que j'en pense. Que lis-tu, sinon ?

_________________
Mais tu peux pas sur un VSP à display rack, brancher un truc de 120 watts. Mais c'est glucose !
Revenir en haut Aller en bas
orlane

avatar

Inscription : 25/04/2007
Messages : 751

Féminin


MessageSujet: Re: [Litt.] L'insoutenable légèreté de l'être de Milan Kundera   Dim 29 Avr 2007 - 19:10

je me lis, et puis je lis ce que je dois corriger, et puis j'ai lu plus de mille livres pendant mon adolescence, qui me soutiennent encore aujourd'hui, et puis mon compagnon (tendre attention) m'a ramené un livre de la bibliothèque en me disant : "tu sais, c'est de celle qui mange des fruits pourris" (c'est vrai qu'on l'a vue chez Ruquier il y a qqes années manger des fruits moisis : bonne recette de cuisine pour qui veut gagner des millions... le fait est que ça a frappé dans le mille), et il m'a tendu "Métaphysique des tubes", superbe début, suite un peu plus conventionnelle même si parfumée, agréable et facilement mémorisable. Comme cette petite autobiographie m'a intriguée, j'ai cherché à vérifier ses dires sur sa vraie biographie qui était en fait la même que la fiction, et ainsi, je suis tombée sur ce forum. Il faut que je lise Hygiène de l'assassin et puis les autres parce que je subodore que ce doit être superbe, mais bon, il faut aller les chercher à la bibliothèque, je compte sur mon fidèle compagnon pour me les ramener un à un, encore tout chauds.
A part ça, j'aimais beaucoup Hoffmann, Balzac, Maupassant j'en ai marre, c'est trop sinistre, et puis les génies italiens : Dino Buzzati sur lequel j'ai écrit mon mémoire de maîtrise, Italo Calvino, etc.
Bon, je dois m'interrompre parce que my daughters are here.


Dernière édition par le Jeu 21 Juin 2007 - 15:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Madame Musquin
Administratrice
Administratrice
avatar

Inscription : 28/08/2005
Messages : 3994

Age : 29 Féminin

Localisation : Rennes/Paris
Emploi : Prof de français
Lectures actuelles : Mémoire de fille, A Ernaux

MessageSujet: Re: [Litt.] L'insoutenable légèreté de l'être de Milan Kundera   Lun 30 Avr 2007 - 17:05

claire boitel a écrit:
je me lis, et puis je lis ce que je dois corriger, et puis j'ai lu plus de mille livres pendant mon adolescence, qui me soutiennent encore aujourd'hui, et puis mon compagnon (tendre attention) m'a ramené un livre de la bibliothèque en me disant : "tu sais, c'est de celle qui mange des fruits pourris" (c'est vrai qu'on l'a vue chez Ruquier il y a qqes années manger des fruits moisis : bonne recette de cuisine pour qui veut gagner des millions... le fait est que ça a frappé dans le mille), et il m'a tendu "Métaphysique des tubes", superbe début, suite un peu plus conventionnelle même si parfumée, agréable et facilement mémorisable. Comme cette petite autobiographie m'a intriguée et comme moi aussi j'ai un père diplomate, j'ai cherché à vérifier ses dires sur sa vraie biographie qui était en fait la même que la fiction, et ainsi, je suis tombée sur ce forum. Il faut que je lise Hygiène de l'assassin et puis les autres parce que je subodore que ce doit être superbe, mais bon, il faut aller les chercher à la bibliothèque, je compte sur mon fidèle compagnon pour me les ramener un à un, encore tout chauds.
A part ça, j'aimais beaucoup Hoffmann, Balzac, Maupassant j'en ai marre, c'est trop sinistre, et puis les génies italiens : Dino Buzzati sur lequel j'ai écrit mon mémoire de maîtrise, Italo Calvino, etc.
Bon, je dois m'interrompre parce que my daughters are here.
Pour quelle maison d'édition travailles-tu ?
Je partage ton goût pour Balzac, par contre quel dommage pour Maupassant Rougit (!). Trop sinistre ? Hum, aps très joyeux forcément mais je n'aurais pas dit sinistre...tu parles d' Une vie ?
Quant à Hoffmann, je n'ai pas lu ses Contes, je vais m'y mettre Happy

_________________
Mais tu peux pas sur un VSP à display rack, brancher un truc de 120 watts. Mais c'est glucose !
Revenir en haut Aller en bas
orlane

avatar

Inscription : 25/04/2007
Messages : 751

Féminin


MessageSujet: Re: [Litt.] L'insoutenable légèreté de l'être de Milan Kundera   Mer 2 Mai 2007 - 17:25

certaines nouvelles de maupassant sont sinistres : cadavre et sexualité...
maupassant est mort fou, de syphilis je crois

le cherche midi

où habites-tu ? loin de paris ?

j'aime beaucoup aussi la SF, mais c'est vrai que je n'ai plus le loisir de lire, mes seuls loisirs sont vitaux
ce qui est rageant, c'est que quand j'avais ton âge et au-delà, j'étais dépressive et je ne profitais pas de la vie, il a fallu attendre les coups durs pour apprécier l'existence

mais bon, d'autres sont morts dans des camps,
ça relativise quand même

on a une de ces veines !
Revenir en haut Aller en bas
orlane

avatar

Inscription : 25/04/2007
Messages : 751

Féminin


MessageSujet: Re: [Litt.] L'insoutenable légèreté de l'être de Milan Kundera   Mer 2 Mai 2007 - 17:28

moi aussi j'ai suivi housewives, et puis Six feet under, et d'autres.
Un film intéressant : The Island.
Revenir en haut Aller en bas
Madame Musquin
Administratrice
Administratrice
avatar

Inscription : 28/08/2005
Messages : 3994

Age : 29 Féminin

Localisation : Rennes/Paris
Emploi : Prof de français
Lectures actuelles : Mémoire de fille, A Ernaux

MessageSujet: Re: [Litt.] L'insoutenable légèreté de l'être de Milan Kundera   Jeu 3 Mai 2007 - 15:43

Oui c'est vrai que certaines de ses nouvelles sont sinistres, mais ses romans comme Une vie(bon, peut-être pas le meilleur exemple car l'histoire est particulièrement tragique) ou Pierre et Jean sont tout de mêm un peu différents...enfin c'est de otute façon parce que c'est toujorus un peu sordide que j'aime Maupassant Coeur

Je vis assez loin de Paris, oui (Bretagne :p)

Et pour la SF, j'ai du mal mais évidemment, je ne conais pas tellement bien...

_________________
Mais tu peux pas sur un VSP à display rack, brancher un truc de 120 watts. Mais c'est glucose !
Revenir en haut Aller en bas
audeyssa



Inscription : 15/04/2007
Messages : 949

Age : 27 Féminin

Emploi : lyceenne

MessageSujet: Re: [Litt.] L'insoutenable légèreté de l'être de Milan Kundera   Jeu 3 Mai 2007 - 18:24

Madame Musquin a écrit:
c'est de otute façon parce que c'est toujorus un peu sordide que j'aime Maupassant Coeur

oui moi ausi!
Revenir en haut Aller en bas
http://samerveilleux.skyblog.com
Tristana

avatar

Inscription : 06/04/2007
Messages : 57

Age : 30 Féminin


MessageSujet: Re: [Litt.] L'insoutenable légèreté de l'être de Milan Kundera   Sam 5 Mai 2007 - 14:23

Ce roman est absolument génial. Mais il est idiot de commencer au chapitre 3, si Kundera l'a fait commencer comme ça, y'a bien une raison...
Ce mec est un génie, sans doute mon auteur préféré pour ce qui est de la littérature contemporaine.
Revenir en haut Aller en bas
http://trash-yeye.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Litt.] L'insoutenable légèreté de l'être de Milan Kundera   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Litt.] L'insoutenable légèreté de l'être de Milan Kundera
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Kundera, Milan] L'insoutenable légèreté de l'être
» L'Insoutenable légèreté de l'Etre
» "L'Insoutenable légèreté de l'Etre" édité en tchèq
» Kundera Milan - L'insoutenable légèreté de l'être
» Jean-Claude Carrière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Amélie Nothomb :: Petite Pause :: Culture-
Sauter vers: