Forum Amélie Nothomb
<iframe scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" src="http://www.deezer.com/fr/plugins/player?autoplay=true&playlist=true&width=700&height=240&cover=true&type=playlist&id=298541121&title=&app_id=undefined" width="700" height="240"></iframe>



Bienvenue sur le Forum Amélie Nothomb!

Pour accéder aux différentes rubriques, vous devez vous inscrire en cliquant ci-dessous sur "S'ENREGISTRER". Ceci vous permettra de rejoindre notre communauté pour discuter des différents livres d'Amélie Nothomb, partager des vidéos et des articles, ou encore discuter de l'actualité et de nos goûts culturels!
>>> Deux forums sont en accès libre sans inscription nécessaire pour les consulter: "Réflexions" et "Culture". Visitez-les si vous souhaitez découvrir le forum! >>>

Si vous êtes déjà membre du Forum Amélie Nothomb, connectez-vous en cliquant sur "CONNEXION".
Si vous avez perdu votre mot de passe ou votre nom d'utilisateur, cliquez en haut de la page d'accueil sur "CONTACTER L'ADMINISTRATEUR".
Si vous souhaitez seulement visionner la page d'accueil du forum, cliquez sur "NE PLUS AFFICHER".

A très bientôt!

L'équipe d'administration du Forum Amélie Nothomb.



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 presse: La dernière colère d'Amélie Nothomb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bergie
DÉSACTIVÉ
DÉSACTIVÉ
avatar

Inscription : 27/08/2005
Messages : 625

Age : 35 Féminin

Localisation : Paris
Emploi : Etudiante en communications

MessageSujet: presse: La dernière colère d'Amélie Nothomb   Mer 31 Aoû 2005 - 19:43

son nouveau livre s'en prend violemment aux émissions de télé-réalité.

Elle reçoit chez son éditeur,Albin Michel où elle dispose de son propre bureau."Ils ont fini par en mettre un à ma disposition" Amélie Nothomb s'apprête à affronter la tourmente médiatique que ne va pas manquer de susciter son nouveau roman.


Vous mettez en parallèle un jeu de télé-réalité et les camps de concentration. Vous comprenez que cette comparaison puisse choquer?
Amélie Nothomb :
C'est possible. Mais ceux que je veux choquer, ce sont les responsables de cette télé-réalité. En aucun cas, ceux qui ont eu, de près ou de loin, quelques chose à voir avec ces camps de concentration. J'ai pesé chaque mot de ce livre pour qu'il ne soit pas vu comme une provocation à leur endroit.

Qu'est-ce qui vous choque dans ces émissions ?
A.N.:
Le fait que ce soit l'organisation du mépris à grande échelle. Le propos est de plus en plus humiliant. Désormais, on applique même des procédés militaires. Il n'y a de point de vue bienveillant que ceux qui organisent ces émissions.

Vous dîtes n'avoir jamais regardé de tels programmes. Vraiment?
A.N.
Rien n'est plus facile que zapper. Je suis horripilée quand j'entends des gens dire :"Mais il n'y a pas moyen de ne pas regarder." Voir ces émissions dans le but de se documenter était le piège dans lequel il ne fallait surtout pas tomber. On n'a pas besoin de se documenter. On sait que c'est dégueulasse,on n'a pas besoin de se prouver à soi-même que ça l'est. Tout ça n'est que prétexte à voyeurisme.

Vous écrivez que "Même la révolte serait télégénique..."
A.N.:
L'indignation médiatique est prévue et participe à la publicité du spectacle. C'est pourquoi je ne propose pas d'autre arme que le boycott.

Dans votre livre,les personnages sont appelés par des numéros
A.N.:
Dans ces émissions,les gens n'ont pas de nom,juste un prénom. Si dans les camps de concentration on avait supprimé les identités, c'est parce que ça rend le meurtre beaucoup plus facile. Pour tuer Marie Dupont, c'est beaucoup plus difficile. Bien sûr, pour l'instant, on n'a pas atteint une télé-réalité aussi dégueulasse. Mais tout est en germe: l'humiliation, la négation de l'identité, etc. Le salut,à la fin du livre, vient d'ailleurs par une lente reconquête du nom.

Il y a de la colère dans ce livre, vous l'avez écrit vite?
A.N.:
Très précisément, du 18 mai 2004 au 2 août 2004. C'est donc assez court. La télé-réalité serait une raison suffisante pour être furieuse mais cela va plus loin, car le besoin d'assister à la souffrance d'autrui est hélas antérieur à la télévision. Regardez les jeux du cirque: les romains venaient voir des mises à mort. Qu'est-ce que les gens aiment dans la
presse à scandale, sinon les divorces, les adultères,les souffrances? cela fait partie de l'espèce et j'ai du mal à comprendre pourquoi.

On dit que vous avez beaucoup de manuscrits en réserve...
A.N.:
je suis en train d'écrire mon 56è livre. Acide sulfurique est le 14e que je publie. Mais je publie toujours mes livres dans leur ordre naturel de grossesse.


Vous arrive-t-il de réutiliser,d'une manière plus ou moins détournée, des livres non parus?
A.N.:
Jamais. Ce n'est pas pour rien que je parle de grossesse. On ne tombe pas enceinte du même bébé. Et quand bien même je verrai que l'un est raté, je ne me dirais pas:je vais le remettre dans mon ventre et en faire quelque chose. Je l'aime même s'il est raté.

Tous ces manuscrits non parus, vous les gardez?
A.N.:
Bien sûr. Ce sont mes enfants. Je ne vais pas les jeter! Si j'avais le moindre repentir,il ne serait jamais trop tard/En revanche,je veux qu'ils soient hors d'atteinte. Comment faire?Les envoyer dans l'espace?Il est de plus en plus fréquenté de nos jours! On m'a suggérer de <les léguer à l'enfer de la Bibliothèque vaticane. C'est sûrement la solution la plus élégante. Plus sérieusement,j'ai déjà pris des mesure pour que ,même après ma mort, ils ne soient pas montrés.

Votre livre sort au moment de la rentré littéraire. Vous participez, de fait, à la "course aux prix"...
A.N. Si on m'en donne un, ce n'est pas désagréable. Mais ce n'est pas une obsession. En fait,je ne me sens pas tellement concernée. Le sommet de mon ambition- et Dieu sait s'il est atteint jusqu'ici- c'est de toucher les lecteurs. C'est eux qui comptent...

propos recueillis par Bertrand Tessier.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.toutsurfrancedamour.com
 
presse: La dernière colère d'Amélie Nothomb
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [McKinley, Tamara] La dernière valse de Mathilda
» 15 photos marquantes des dernières décénies
» La presse horlogère a des beaux jours ...
» trouver un mot avec la dernière syllabe
» La Dernière Prophétie de Gilles Chaillet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Amélie Nothomb :: Amélie Nothomb | Actualité :: Revue de presse :: 2005-
Sauter vers: