Forum Amélie Nothomb
<iframe scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" src="http://www.deezer.com/fr/plugins/player?autoplay=true&playlist=true&width=700&height=240&cover=true&type=playlist&id=298541121&title=&app_id=undefined" width="700" height="240"></iframe>



Bienvenue sur le Forum Amélie Nothomb!

Pour accéder aux différentes rubriques, vous devez vous inscrire en cliquant ci-dessous sur "S'ENREGISTRER". Ceci vous permettra de rejoindre notre communauté pour discuter des différents livres d'Amélie Nothomb, partager des vidéos et des articles, ou encore discuter de l'actualité et de nos goûts culturels!
>>> Deux forums sont en accès libre sans inscription nécessaire pour les consulter: "Réflexions" et "Culture". Visitez-les si vous souhaitez découvrir le forum! >>>

Si vous êtes déjà membre du Forum Amélie Nothomb, connectez-vous en cliquant sur "CONNEXION".
Si vous avez perdu votre mot de passe ou votre nom d'utilisateur, cliquez en haut de la page d'accueil sur "CONTACTER L'ADMINISTRATEUR".
Si vous souhaitez seulement visionner la page d'accueil du forum, cliquez sur "NE PLUS AFFICHER".

A très bientôt!

L'équipe d'administration du Forum Amélie Nothomb.



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Madame Bovary versus Eugénie Grandet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nyctea Scandiaca

avatar

Inscription : 14/01/2015
Messages : 612

Féminin

Lectures actuelles : Honoré + Amélie

MessageSujet: Madame Bovary versus Eugénie Grandet   Mer 28 Sep 2016 - 15:55

Madame Bovary est un roman génial de Gustave Flaubert que celui-ci a écrit vers 34 ans ; exactement au même âge, Honoré de Balzac a écrit son roman Eugénie Grandet, qui fait partie de l'intégrale de La Comédie humaine (les fameux cent et quelques romans lus par Amélie Nothomb l'an dernier). Comme j'ai relu ces dernières années Eugénie Grandet et Madame Bovary, j'ai pu constater la différence : Flaubert a écrit un chef-d'oeuvre, d'une subtilité et d'une puissance incroyables, tandis que Balzac, avec son travail à la chaîne (plusieurs romans par an), a écrit quelque chose de supérieur, certes, mais qui n'atteint pas au génie. Les rouages dans Eugénie Grandet sont trop apparents, et on a l'impression de voir des caractères caricaturaux, ce qui n'est absolument pas le cas dans Madame Bovary, qui à mon sens donne vraiment l'impression de la réalité, de la vie : les personnages ne sont ni tout blancs ni tout noirs, mais rayonnent dans tous les sens, psychologiquement parlant. Ils demeurent incernables jusqu'à leur mort, ce qui reflète bien la réalité humaine. Ce qui confirme l'impression de chef-d'oeuvre est que, après Madame Bovary, je me suis sentie exaltée, ravie d'avoir eu accès à ce livre, tandis que, fini Eugénie Grandet, je me suis sentie pleine de revendications (quelle idiote que cette Eugénie Grandet, assise sur un tas d'or et vivant comme une pauvresse, martyre par manque total de curiosité, etc.). Bazac incite souvent son lecteur à la révolte, d'ailleurs, ce qui ne s'accorde pas avec un chef-d'oeuvre, chose magique qui vous remplit de telle sorte que, quelle que soit l'horreur de l'intrigue, vous vous sentez bien après l'avoir lu. Les Catilinaires, par exemple. C'est pas rigolo, mais ça m'exalte ! C'est pour ainsi dire un produit fini, qui se suffit à lui-même et qui remplit le lecteur. (Je viens de le relire, c'est ma troisième lecture, et je suis contente, satisfaite, comblée.)
Revenir en haut Aller en bas
 
Madame Bovary versus Eugénie Grandet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Madame Bovary !
» MADAME BOVARY de Gustave Flaubert
» [Balzac, Honoré (de)] Eugénie grandet
» [Flaubert, Gustave] Madame Bovary
» madame bovary

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Amélie Nothomb :: Petite Pause :: Culture-
Sauter vers: