Forum Amélie Nothomb
<iframe scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" src="http://www.deezer.com/fr/plugins/player?autoplay=true&playlist=true&width=700&height=240&cover=true&type=playlist&id=298541121&title=&app_id=undefined" width="700" height="240"></iframe>



Bienvenue sur le Forum Amélie Nothomb!

Pour accéder aux différentes rubriques, vous devez vous inscrire en cliquant ci-dessous sur "S'ENREGISTRER". Ceci vous permettra de rejoindre notre communauté pour discuter des différents livres d'Amélie Nothomb, partager des vidéos et des articles, ou encore discuter de l'actualité et de nos goûts culturels!
>>> Deux forums sont en accès libre sans inscription nécessaire pour les consulter: "Réflexions" et "Culture". Visitez-les si vous souhaitez découvrir le forum! >>>

Si vous êtes déjà membre du Forum Amélie Nothomb, connectez-vous en cliquant sur "CONNEXION".
Si vous avez perdu votre mot de passe ou votre nom d'utilisateur, cliquez en haut de la page d'accueil sur "CONTACTER L'ADMINISTRATEUR".
Si vous souhaitez seulement visionner la page d'accueil du forum, cliquez sur "NE PLUS AFFICHER".

A très bientôt!

L'équipe d'administration du Forum Amélie Nothomb.



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Spectacle] Le point sur Robert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lara

avatar

Inscription : 27/10/2008
Messages : 305

Féminin

Localisation : Ile de France

MessageSujet: [Spectacle] Le point sur Robert   Dim 4 Jan 2009 - 1:07



Biographie de Fabrice Luchini
Préférant la rue à l'école, Fabrice Luchini se forge à l'adolescence en autodidacte, se plongeant sans relâche dans les oeuvres de Balzac, Flaubert ou Proust. Goût qu'il partage avec celui de la soul et de James Brown et qui ne l'empêchera pas, alors que sa mère le place comme apprenti coiffeur dans un salon de l'avenue Matignon, de dévorer la littérature et d'arpenter les pistes de danse. C'est là d'ailleurs que Philippe Labro le repère et lui offre, en 1969, son premier rôle dans 'Tout peut arriver'. Inscrit en parallèle aux cours de Jean-Laurent Cochet, il multiplie alors les apparitions cinématographiques, comme en 1979 dans 'Perceval le Gallois' avant de trouver, en 1990 avec 'La Discrète', un rôle grâce auquel il acquiert la bénédiction du public. Très présent aussi au théâtre où il peaufine son personnage de dandy précieux et excentrique, Luchini expose dès lors son talent ciselé en alternant des productions d'envergure, 'Tout ça... pour ça !' de Claude Lelouch et 'Beaumarchais, l'insolent' en tête, et films plus confidentiels comme 'L' Irrésolu' ou 'Rien sur Robert'. Récurrent chez Lelouch ou Benoît Jacquot, sa verve comique ne cesse de séduire au fil d'une filmographie qui s'enrichit en 2003 avec 'Le Coût de la vie', puis en 2006 avec 'Jean-Philippe'. L'année suivante, il revient à ses premiers amours des films d'époque et démontre une nouvelle fois dans 'Molière' toute l'étendue de son talent avant de retrouver Cédric Klapisch en 2008 dans 'Paris'. Anne Fontaine l'emploie comme pendant masculin à la débutante Louise Bourgoin en 2008 dans 'La Fille de Monaco'. Véritable homme de lettres, l'oeil pétillant face au savoir, Fabrice Luchini s'impose dans nos esprits à mesure que son intonation si brillante parvient à nos oreilles.


Je suis enchantée d'avoir pû enfin voir Fabrice Luchini sur scène....

Indispensable pour tous les amoureux de Fabrice Luchini et de sa verve légendaire, indispensable aussi pour ceux qui ne connaissent pas encore cet acteur incroyable ! Si vous le pouvez, allez le voir sur scène : réussir à tenir une salle en haleine avec des lectures de textes de Paul Valéry, Roland Barthes, Chrétien de Troyes relève d’un tour de force ou, tout simplement du génie ! Un spectacle incontournable..tout simplement...pour qui l'aime....


Fabrice Luchini est un vrai conteur... Vous avez peut-être vu déjà son spectacle sur Lafontaine, ou bien un autre, sur Céline. Il nous fait part de ses lectures préférées - Paul Valéry, donc, mais aussi Roland Barthes, Chrétien de Troyes, Arthur Rimbaud, un peu de Lafontaine, un peu de Molière, un peu d'Hugo... Je vois déjà des visages se décomposer: "La barbe!" Mais non, justement, car ces textes (parfois difficiles, j'en conviens, mais très beaux lorsqu'on en pénètre le sens) sont entrecoupés d'apartés les plus drôles qui soient, la signature de ces spectacles-rencontres que Luchini affectionne tant. Ces apartés sont des dialogues vrais - avec Hollande, Chirac, Johnny... ou imaginés - Sarkozy ("Combien de choses faut-il ignorer pour pouvoir agir..."), Ségolène ("Assieds-toi sur ma bite et causons" - ne vous effrayez pas, c'est du Genet!)... Mais aussi des histoires, des souvenirs, des caricatures (de jeunes de banlieue au "Maître Corbeau" en verlan, de l'accent pieds-noirs à Johnny...), et aussi beaucoup d'humour, de dialogues avec le public, très présent ce soir-là, y compris Robert.

Justement, qui est-il, ce Robert? Sans vouloir tout vous dévoiler (mais vous savez tout de même que Robert est le vrai prénom de Fabrice Luchini)... Robert est ce spectateur mâle mariée à ce que Luchini appelle une "culturelle" ou, mieux, une "guerrière": une femme qui a fait quatre expos dans la semaine, est abonnée à Télérama et qui a traîné son mari qui travaille à Levallois-Perret jusqu'au théâtre. Celui-ci, ahuri de voir tant de monde écouter du Chrétien de Troyes, compte les minutes et espère une petite récompense pour son effort... "Il y en a beaucoup, des Roberts... Mais on les aime! Ceux qui connaissent Roland Barthes sont acceptés, ceux qui ne le connaissent pas sont acceptés de même, c'est un spectacle citoyen!" Aussi, si vous avez un Robert sous le bras, n'hésitez pas à l'amener, il sera accueilli bras ouverts.

Quant à Luchini, que dire? Que sa diction (qui lui demande, depuis quarante ans, cinq heures de travail par jour), son intonation, son goût de la langue française son exemplaires, contagieux, qu'ils vous laissent bouche bée? Oui. Bien sûr, il faut aimer le personnage et savoir le prendre au second degré. Mais passé ce cap, on atteint la jouissance d'un auditeur comblé par la lumière d'un talent hors norme…

Le spectacle de F. Luchini... j'ai adoré ! C'est vrai qu'il y a des passages vraiment désopilants : la rencontre avec Barthes, la fable du mandarin interprétée par un jeune des banlieues, le récit de Perceval avec l'imitation d'Arielle Dombasle, etc, etc...Il y a aussi la réaction quand il entre pour la première fois dans l'appartement de Roland Barthes. "Que des bouquins de philo partout. Du Kant, Hegel. J'ai tout de suite compris qu'il était pas top branché meufs. Pas comme Genêt qui, lui, savait immédiatement mettre à l'aise les jeunes femmes qu'il invitait chez lui par un "Je vous en prie, Mademoiselle, asseyez-vous sur ma b... et causons" :-)

La plupart des hommes ont de la poésie une idée si vague que ce vague même de leur idée est pour eux la définition de la poésie. (Paul Valéry, encore et toujours...)
Revenir en haut Aller en bas
Saphire

avatar

Inscription : 05/10/2008
Messages : 29

Féminin

Localisation : Niort
Lectures actuelles : \" Gloire \" de Daniel Kehlmann

MessageSujet: Re: [Spectacle] Le point sur Robert   Lun 5 Jan 2009 - 22:44

Ah notre cher Fabrice... Wink
Cet homme me passionne, je pourrais l'écouter des heures et des heures..
C'est l'un des seuls à savoir donner vie à des textes qui pourraient être ennuyeux dans la bouche d'un autre...

Et puis, quel imitateur... #sourire#
Revenir en haut Aller en bas
Madame Musquin
Administratrice
Administratrice
avatar

Inscription : 28/08/2005
Messages : 3994

Age : 30 Féminin

Localisation : Rennes/Paris
Emploi : Prof de français
Lectures actuelles : Mémoire de fille, A Ernaux

MessageSujet: Re: [Spectacle] Le point sur Robert   Mar 6 Jan 2009 - 10:07

J'adore le personnage !
J'aimerais beaucoup voir "Le point sur Robert", malheureusement il n'est pas programmé dans ma ville... Rolleyes

_________________
Mais tu peux pas sur un VSP à display rack, brancher un truc de 120 watts. Mais c'est glucose !
Revenir en haut Aller en bas
Lara

avatar

Inscription : 27/10/2008
Messages : 305

Féminin

Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: [Spectacle] Le point sur Robert   Mer 7 Jan 2009 - 3:37

voici un extrait vidéo de son spectacle :

http://fr.youtube.com/watch?v=evcXpjM8l1o




et une autre pour le plaisir:

Revenir en haut Aller en bas
sylbao
DÉSACTIVÉ
DÉSACTIVÉ


Inscription : 04/10/2008
Messages : 981

Age : 27 Féminin

Localisation : Bordeaux
Emploi : Etudiante en Psychologie clinique
Lectures actuelles : Sublimer ? Collection Che Vuoi ? numéro 18

MessageSujet: Re: [Spectacle] Le point sur Robert   Ven 9 Jan 2009 - 20:56

A mes yeux, sa culture, c'est tout ce qu'il a...
Revenir en haut Aller en bas
MissTik

avatar

Inscription : 03/03/2007
Messages : 556

Age : 32 Féminin

Localisation : Paris
Emploi : Juriste

MessageSujet: Re: [Spectacle] Le point sur Robert   Dim 11 Jan 2009 - 20:46

Horipilant à souhait Angry
Revenir en haut Aller en bas
FractaleJill

avatar

Inscription : 09/07/2009
Messages : 41

Age : 34 Féminin

Localisation : Anywhere out of the world
Lectures actuelles : La vie devant soi (Romain Gary), Le Liseur (Bernard Schlink)

MessageSujet: Re: [Spectacle] Le point sur Robert   Ven 10 Juil 2009 - 21:09

J´adore Luchini et recommande le CD du spectacle où il joue une partie du Voyage au bout de la nuit.

A savoir que Le point sur Robert reprend en décembre 2009, à bon entendeur!
Revenir en haut Aller en bas
http://danscemondeflottant.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Spectacle] Le point sur Robert   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Spectacle] Le point sur Robert
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avis de marché - Brie Comte Robert (77) - restauration de peinture pour la mise en sécurité et la restauration intérieure de l'église (badigeons).
» Spectacle des Catt'mômes
» quelle coiffure pour votre spectacle ?
» quel maquillage pour votre spectacle ?
» Rail de mise au point pour macro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Amélie Nothomb :: Petite Pause :: Culture-
Sauter vers: