Forum Amélie Nothomb
<iframe scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" src="http://www.deezer.com/fr/plugins/player?autoplay=true&playlist=true&width=700&height=240&cover=true&type=playlist&id=298541121&title=&app_id=undefined" width="700" height="240"></iframe>



Bienvenue sur le Forum Amélie Nothomb!

Pour accéder aux différentes rubriques, vous devez vous inscrire en cliquant ci-dessous sur "S'ENREGISTRER". Ceci vous permettra de rejoindre notre communauté pour discuter des différents livres d'Amélie Nothomb, partager des vidéos et des articles, ou encore discuter de l'actualité et de nos goûts culturels!
>>> Deux forums sont en accès libre sans inscription nécessaire pour les consulter: "Réflexions" et "Culture". Visitez-les si vous souhaitez découvrir le forum! >>>

Si vous êtes déjà membre du Forum Amélie Nothomb, connectez-vous en cliquant sur "CONNEXION".
Si vous avez perdu votre mot de passe ou votre nom d'utilisateur, cliquez en haut de la page d'accueil sur "CONTACTER L'ADMINISTRATEUR".
Si vous souhaitez seulement visionner la page d'accueil du forum, cliquez sur "NE PLUS AFFICHER".

A très bientôt!

L'équipe d'administration du Forum Amélie Nothomb.



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Article: Amélie Nothomb, à l'extrême de la télé-réalité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bergie
DÉSACTIVÉ
DÉSACTIVÉ
avatar

Inscription : 27/08/2005
Messages : 625

Age : 35 Féminin

Localisation : Paris
Emploi : Etudiante en communications

MessageSujet: Article: Amélie Nothomb, à l'extrême de la télé-réalité   Ven 9 Sep 2005 - 1:03

Jusqu'où peut aller la télé-réalité ? A en croire Acide sulfurique , nouveau roman de la Belge Amélie Nothomb, la limite n'existe pas.

"Vint le moment où la souffrance des autres ne leur suffit plus ; il leur fallut du spectacle." Et quel spectacle ! Débarqués dans un camp semblable à ceux de l'époque des nazis, rempli de caméras de surveillance, les candidats ne savent pas encore ce qui les attend. Un jeu sordide et filmé, où les prénoms n'existent pas et où les individus ont pour seule identité un matricule.

Au départ, ce sont les kapos qui décident de tout : qui va souffrir, qui va mourir. Chaque jour, plusieurs perdront la vie sous l'oeil des spectateurs. Pourtant, très vite le spectacle, bien qu'insoutenable, ne suffira plus à alimenter la curiosité des milliers de gens scotchés chaque jour à leur écran.

Jouer pour tuer
Alors, pour faire remonter l'Audimat, les organisateurs de ce jeu infâme décident d'impliquer les spectateurs dans cette mise à mort injuste. Après les kapos, c'est au public de voter.

Critique virulente de la télé contemporaine, le nouveau roman de Nothomb choisit l'extrême pour dénoncer la réalité. La fin est un peu décevante, mais l'idée comme l'écriture restent de qualité.

Aurélie Sarrot
http://www.metrofrance.com/site/home.php?sec=contenu&Idarbo=21&Idarbo1=15&content=1&id=50559&resec=&vi=3
Revenir en haut Aller en bas
http://www.toutsurfrancedamour.com
 
Article: Amélie Nothomb, à l'extrême de la télé-réalité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le journal d'Amélie Nothomb
» [Nothomb, Amélie] Cosmétique de l'ennemi
» Amélie NOTHOMB
» Article Montres Russes dans Magazine Aviation
» [Nothomb, Amélie] Hygiène de l'assassin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Amélie Nothomb :: Amélie Nothomb | Actualité :: Revue de presse :: 2005-
Sauter vers: